03/11/2009

Les "bons Profondevillois"

 

Petite pub dans nos toutes boîtes locales destinée aux "amis clients profondevillois".

Dont on nous dit " Le principe de ce dépliant est simple...

Vous offrir chaque mois, dans votre boîte aux lettres un maximum d'avantages chez les commerçants de votre VILLE (c'est moi qui souligne le terme ville) et faire en sorte... 

Dont on nous dit aussi : "ce mois-ci 5 commerçants vous offrent des promotions intéressantes..."

Je regarde donc (dépliant bien foutu) moi qui ne suis pas (enfin pour dire vrai, plus puisque je l'ai été à deux reprises) profondevilloise.

Ah! Bon d'accord, j'ai peut-être un peu oublié comment le dépliant était présenté, je dois peut-être l'avoir retourné de l'un ou l'autre côté. Soit! Si je l'étends : première page d'un côté : un institut... wépionais. Deuxième page après le bon réponse de l'autre côté... un horeca... wépionais!!!

Ben wouais!

5 commerçants "profondevillois", c'est-à-dire 3 sur la commune de Profondeville, dont 2 de Bois-de-Villers et 1 de Profondeville et 2 sur la commune (en théorie) de Namur, c'est à dire de Wépion.

Lol!

Cela ne peut que me faire rire d'un côté et m'agacer de l'autre.

Me faire rire du côté profondevillois. Enfin, la pub est éditée à Dinant Sourire. Me faire rire en tout cas par ... l'extension;;; dirons-nous dynamique...

M'agacer par rapport à la ville de Namur qui laisse tomber les wépionais comme une flate de vache de campagne!!! Ben oui, Wépion, c'est pas Bomel! C'est la périphérie! Enfin, pas la périphérie bien vue et protégée, même aussi excentrique et peu peuplée que celle de ... Temploux (mais celle-là doit bénéficier de membres de la commission communale d'urbanisme ou de mobilité!!!... ) ou de Wierde (mais celle-là doit profiter de la présence de... membres du collège!!!).

Et, en fait, cette simple pub ne fait que raviver mon sentiment qu'à Namur, contrairement aux promesses électorales de certains (j'y reviendrai), notamment du cdh et d'ecolo, d'être à l'écoute et au service de tous sur tout le territoire namurois, ce collège se fout bien de pas mal de Namurois!!!

Cette simple pub ne fait aussi que renforcer chez moi le sentiment qu'en fin de compte certains "villages" de la commune de Namur auraient peut-être intérêt à la "défusion" des communes ou à une autre fusion!!! Après tout si Namur n'a rien à foutre des Wépionais (sauf à gagner des élections sur la révolte de riverains vis-à-vis de certains projets urbanistiques), qu'est-ce que les Wépionais ont gagné de la fusion avec Namur??? (Il est est où - putain! - le rcu sur les propriétés mosanes??? et est-ce suffisant???) On paie plus d'impôts aux personnes physiques qu'à Profondeville, on paie plus de précompte immobilier qu'à Profondeville et on n'a quasiment aucun service en plus que les profondevillois*. Suffit de voir comment l'une ou l'autre commune traite son ravel! A Profondeville, c'est nickel, à Wépion (ou tout Namur d'ailleurs), c'est le je m'en foutisme avec son mobilier urbain qu'on laisse à l'abandon (sauf ... Avenue de la Pairelle! Tiens donc!!!). Pour les transports en commun, ben... ce sont les mêmes lignes, il y a peut-être, en heure de pointe ou lors des fêtes de Wallonie, un bus en plus limité à Wépion Fooz (et encore! combien de bus ne sont-ils pas à l'occasion supprimés pour Wépion et détournés vers Profondeville en situation festives ou sportives?)

Et après tout avec sa politique actuelle de désaffection vis-à-vis d'au moins!!! un tiers (si pas plus) des villages de son entité (suffit de voir la politique de l'échevinat des travaux!), si on allait vers une autre fusion des communes, Wépion (et peut-être Malonne - ou alors Malonne vers Floreffe) pourrait rejoindre Profondeville (Dave peut-être aussi). Namur perdrait son statut de ville de plus de 100.000 habitants (les élus gagneraient moins peut-être), mais qu'y perdraient les habitants des villages délaissés??? Et qu'y perdraient les communes accueillantes de ces villages? En tout cas, en matière de tourisme, qui est un secteur important et même essentiel pour le quartier, Wépion n'y perdrait pas! Suffit de voir la manière dont Profondeville respecte et soigne le Ravel des bords de Meuse et Namur se fout du sien!!! Quant aux voiries et aux trottoirs, ben... Wépion, Namur s'en fout, c'est pas Bomel, ni... Avenue de la Pairelle!!!

 * En fait, la seule chose qu'on ait en plus, ce sont les services de la Ressourcerie (bon service!), mais comme Floreffe s'y est rattaché, rien n'indique que le service ne puisse être élargi à d'autres entités.

23:21 Écrit par deborah dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il n'y a pas de secret, Deborah : Profondeville est dans une situation similaire à la banlieue "verte" de Bruxelles (sud-ouest), du côté de Lasne - problèmes linguistiques en moins. C'est une commune "riche" (elle n'a pas besoin de mettre un gros pourcentage d'IPP ou d'immobilier, puisque la masse imposable est proportionnellement et en moyenne plus élevée - au final, le résultat est identique) mais qui n'a pas les inconvénients d'un centre urbain.

Autre élément d'explication : la stabilité d'un pouvoir qui, de tout temps, a toujours été à prédominance bleue-orange ou orange-bleue - mais surtout, où la grande majorité des gens tirent à la même corde et ne passent pas les 3/4 du temps à se tirer dans les pattes.
Simplement, ce n'est pas une commune de "prestige", un "nom"; c'est une simple petite commune rurale où chacun s'efforce au mieux de gérer le bien public (avec des dissensions, ne crois pas que tout est rose - mais on gère ça comme on gérerait un conflit familial : autour de la table) sans en tirer une gloriole particulière, comme c'est parfois le cas à Namur, taguée "capitale de Wallonie".

Petit bémol, toutefois : le phénomène de délaissement des "banlieues" que tu décries, il existe aussi à Profondeville : j'en sais quelque chose, puisque je crèche dans le village le plus excentré et le moins représenté au collège. On a parfois l'impression d'être le tr... du c.. du monde, même si, en habitants, on est à 85% du bourg.

Mais bon, je ne crache pas dans la soupe, on est plutôt le cul dans le beurre, à Profondeville...

Écrit par : Pacotille | 04/11/2009

Oui, mais Wépion n'est pas un quartier spécialement pauvre non plus.

Écrit par : deborah | 04/11/2009

Les commentaires sont fermés.