04/10/2009

Le retour de la fête du cinéma à Namur

 

Le FIFF renoue cette année avec le pass à prix plus démocratique et se veut plus proche de son public.

Revers de la médaille, le risque de files plus ou moins longues, mais qui devraient être agrémentées de la présence de la compagnie des Bonimenteurs.

Bonne nouvelle.

Ambiance chapiteau, ambiance fête, encore plus chaleureux que les années précédentes sans doute : c'était à peu près le seul endroit qui était véritablement resté convivial. L'espace destiné au public y est un peu plus grand.

FIFF samedi 3 octobre001

FIFF samedi 3 octobre002

FIFF samedi 3 octobre003

FIFF samedi 3 octobre004

FIFF samedi 3 octobre005

Ambiance festival du cinéma dans la ville, files, bonimenteurs... je ne les ai pas trop vus. Bon d'accord, les deux fois où je suis passée devant l'Eldorado, c'était environ une heure quart avant une séance.

FIFF samedi 3 octobre006

FIFF samedi 3 octobre017

Il n'empêche que les rues n'offraient pas véritablement une ambiance festival. 

FIFF samedi 3 octobre007

FIFF samedi 3 octobre011

Encore échaudés les Namurois ou filés au chapiteau de la Place d'Armes entre les séances?

Une demi-heure et un quart d'heure avant certaines séances au Caméo, ce n'était en tout cas pas la cohue.

FIFF samedi 3 octobre009

FIFF samedi 3 octobre010

FIFF samedi 3 octobre012

FIFF samedi 3 octobre013

A la sortie, vers 20 heures dix, c'était... relativement calme.

FIFF samedi 3 octobre016

Il faudra peut-être un peu de temps pour retrouver une ambiance fête du cinéma dans les rues également et pas seulement sous le chapiteau du FIFF.

Allez, ce sera mieux demain

FIFF samedi 3 octobre008

Un petit bout de festival, quand même

FIFF samedi 3 octobre014

FIFF samedi 3 octobre015

Ceci dit, le FIFF, c'est quand même nettement plus convivial que ... nos trottoirs. Mais pour cela, il faut sans doute aller sur la colline de Diosso http://www.fiff.be/on/menu-sup/programmation/longs-metrages/competition-officielle/ceux-de-la-colline.html pour voir pire! Dommage qu'il n'y a pas de pépite d'or dans tous les pavés qui traînent un peu partout sauf là où ils devraient être, ce serait la ruée namuroise et quelques uns d'entre nous arrondiraient peut-être joliment leurs fins de mois.

10:25 Écrit par deborah dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Tant pis si cela a l'air de venir de quelau'un qui rumine, mais je crois avoir fait du festival un vrai festival public ouvert à sa ville. Les files étaient longues et joyeuses, les salles pleines. Nicole Gillet a un jour mené la cabale à mon sujet et s'est proposée comme directice. Il paraìt qu'elle allait faire mieux. C'était en 2002. Je tiens copie de la lettre qu'elle a signée et envoyée au CA. Elle fait pas ñieux, même ñoins bien. N'a pas du charisme et le sens du public aui veut. Surtout pas les arrivistes sans background.

Écrit par : dany martin | 05/10/2009

ñ = m
Désolée je suis en Andalousie avec mon homme. Loin de tout cela.

Écrit par : dany martin | 05/10/2009

Les commentaires sont fermés.